Le centre commercial l'Heure Tranquille s'engage pour l'environnement

La biodiversité s'invite sur les toits de L'Heure Tranquille

L’Heure Tranquille a décidé de s’engager pour la protection des abeilles et la sauvegarde de la biodiversité, en installant des ruches sur ses toits.

 

Etant un des premiers établissements sur Tours à accueillir des abeilles, le centre commercial L’Heure Tranquille s’inscrit dans une démarche forte en termes de développement durable.

 

L’objectif est de sensibiliser les habitants à la préservation de cette espèce menacée, symbole de la biodiversité et indispensable aux équilibres écologiques et à notre alimentation.

 

Ce projet se veut collectif et fédérateur, puisque suite à l’installation des ruches, des animations pédagogiques seront mises en place à L’Heure Tranquille.

De plus, la récolte du miel sera mise en pots et offerte aux clients du Centre ou vendue au profit d’une association caritative.

 

L’ABEILLE, UNE ESPÈCE MENACÉE ET POURTANT INDISPENSABLE À LA VIE.

 

  • Un déclin inquiétant : les populations d’abeilles des ruches, Apis Mellifera, connaissent une forte mortalité. Pesticides, manque de diversité végétale (« déserts verts ») et parasites les menacent directement.
  • 80 % des plantes cultivées dépendent des insectes pollinisateurs pour leur reproduction. Parmi les 1000 espèces d’abeilles de France, l’abeille des ruches, domestiquée, est la plus nombreuse.
  • Notre alimentation et les écosystèmes sont en en jeu : fruits, légumes, baies et graines deviennent plus rares.

 

Il faut savoir que l’installation de ruches en plein centre-ville est particulièrement adaptée, puisque les abeilles résistent mieux à la pollution urbaine qu’aux différents polluants agricoles.

 

L’abeille n’est pas un insecte agressif ! Elle a qu’une seule préoccupation : le travail, et n’a que faire des activités humaines.

 

La race privilégiée est appelée ‘Buckfast’, dite « abeille jaune » ou encore « abeille des villes ». Et pour cause : c’est une race docile, sélectionnée pour son absence d’agressivité envers l’homme et sa faible propension à l’essaimage. Preuve de cette docilité : l’apiculteur des Jardins de Gally travaille la plupart du temps les ruches de ‘Buckfast’ sans aucune protection.
Les abeilles de l'Heure Tranquille à Tours